j’apprends le chinois très vite tout seul !

quand tu veux faire quelque chose, il y a toujours des gens qui te proposent de le faire en payant !!! donc tu commences avec la méthode à six mille ou le chinois comme en Chine, mais qu’est-ce que c’est chiant ! d’abord c’est complètement désuet et ça repose  sur des technologies :dépassées. le cd audio et le bouquin papier figé pour assimil ou le dvd mal foutu pour le chinois comme en Chine. tu peux même pas trouver des trucs comme ça dans leur méthode : si tu vas voir ce lien et que tu cliques sur un caractère, tu le verras se dessiner:

http://www.learnchineseez.com/read-write/traditional/index.php

moi, je veux apprendre avec ma méthode, celle que j’ai utilisée pour apprendre ma langue maternelle. comment j’ai appris ? en emmagasinant des mots, des phrases, des sons, liés à des émotions, des situations, etc. pas de grammaire, pas d’écriture. la grammaire est venue toute seule. l’écriture est venue bien plus tard. c’est là que les profs ont commencé à m’mmerder avec l’accord des participes passés et l’accent circonflexe sur ile (comme ça île).

dans la méthode à Mimile ou le chinois comme en Chine, c’est de suite de la grammaire, des règles, des grands discours sur les tons et l’ordre des traits et tous ces machins.

sur le site dont auquel je te cause, plein de phrases. tu cliques et tu recliques, pas besoin de rembobiner. pas besoin du pinyin qui t’égare complètement (parce qu’après tu gardes l’image visuelle du pinyin et pas celle des caractères). va voir là, c’est plein de ressources:

http://www.learnchineseez.com/

et c’est gratuit ! bon, c’est en anglais …

et c’est là que je comprends pas ? que notre gouverne-ment, nos brillants ministres de l’éducation, ils aient jamais pensé à mettre des outils gratuits, et open source, pour permettre aux gens d’apprendre des tas de langues gratuitement, comme le urdu, le cebano, le chichehua,le  haoussa, le hmong, l’igbo,  le marathi, le pachto, le yoruba. ils pourraient mettre des équipes de ces faignants de profs au travail et nous pauvres sans dents nous pourrions nous mettre à étudier des tas de langues. faire des émissions de télé plus intéressantes que ces séries violentes ou ces débats primaires entre gens du beau monde avec coiffeur personnel salarié au mois.

bon, ça c’est un article de pub pour ce site (si je mets leur lien sur mon/mes blog/s  je pourrai suivre les cours plus avant). je vais aussi leur proposer de traduire leur site pour les anglophobes. mais si tu as lu l’article jusqu’ici et que tu es développeur et pro open source, alors fais-moi signe. j’ai des tas d’idées sur la question, et nous pourrions travailler en équipe.

http://www.learnchineseez.com/

Publicités

la révolution des bâtons !

à toi.e qui lis ce message, merci de le faire connaitre aux co-pain.e.s

la vision de vidéos du 8 octobre à NDDL m’a donné quelques idées, le cannabis étant mûr aidant.

 

 

et si nous, les résistants, on convenait d’utiliser un vrai calendrier, un vrai agenda ?
t’as réfléchi au calendrier que tu utilises tous les jours ? Tu as réfléchi que tu utilises un calendrier où « ils » peuvent décider de changer l’heure ? ou même décider de changer la date du début de l’année, comme ils ont fait récemment, il y a deux ou trois siècles ? et que les fêtes ne fêtent pas la lune ou le soleil, les équinoxes, les solstices ….

alors qu’il existe un calendrier vieux de milliers d’années, le calendrier lunaire ? et si on se mettait entre nous au calendrier chinois, le calendriers des saisons agricoles ? ça nous permettrait de nous rapprocher de la lune, des étoiles, du rythme des saisons.

de nous rapprocher de la terre et du ciel, et nous servir de guide pour les exercices de qi gong adaptés à la saison ou à l’inter-saison ? ou pour l’alimentation, selon les principes du yin et du yang ?

sur une des vidéos on voyait des bâtons qui scandaient des rythmes, sur une autre des gars qui faisaient une démonstration d’ensemble du bâton.

et si on se mettait à construire notre armée (pas seulement de patience) en pratiquant l’art millénaire du bâton, toi dans ton coin avec les copains et copines, moi dans mon coin avec mes copines, sur la place publique, dans un square, sur la place de la mairie, devant l’église, au bord de la rivière, et gratuitement ?

Un bon exercice pour les vieillardes et les vieillards qui se font dépouiller, ou pour les plus jeunes qui pourraient se défouler dans des exercices plus martiaux. le bâton est l’arme des paysans …

les 16 exercices décrits dans la vidéo pourraient servir de base de départ ?

et après on pourrait se retrouver à des tas de groupes pour montrer (mais le bâton est un art martial de légitime défense et pas d’attaque) notre opposition à tel ou tel projet dévoreur de terres et destructeur de vies ?

ah ! nous sommes attaqués à Sivens, hé bien nous manifestons à La Roche Migène, à Roquefeuil, à Luc sur Aude et autres lieux.

créons notre armée de gueux, de sans terres, de guenilleux. L’armée des bâtons: un manche à balai fait l’affaire.

Non, mais tu rêves, mon gars !